.

.

mercredi 19 juin 2019

Newsletter GrandFacho.com - La vieille truie à juifs Angela Merkel sur le point de mourir en direct à Berlin ! (vidéo)

GrandFacho.com

L'actualité européenne nationale-orientée
Latest post from GrandFacho.com
18 juin 2019
La vieille truie à juifs Angela Merkel sur le point de mourir en direct à Berlin ! (vidéo)
Paru dans Démocratie Participative Les dieux germaniques ont parlé. Alors qu’elle accueillait le nouveau président juif de l’Ukraine occupée, Merkel a été prise de tremblements intenses lorsque la fanfare militaire…
Lire la suite…
18 juin 2019
Deuxième essai de méthodologie : prendre le gaucho-écolo à son propre piège
Paru dans Blanche Europe Comme nous le savons tous, le gaucho-écolo est notre ennemi : pro-immigration, pro-métissage, mondialiste ( « on est tous des humains, on est tous frères…. » ), pro-LGBTisme, pro-PMA/GPA,…
Lire la suite…
18 juin 2019
Combattre et Convaincre, essai de méthodologie : Le Corpus de Combat
Paru dans Blanche Europe L’idée de ce papier me trottait dans la tête depuis longtemps, et c’est suite à une discussion avec un camarade (Jim33 pour ne pas le nommer),…
Lire la suite…
18 juin 2019
Une nouvelle loi allemande obligerait les homosexuels confus à rester homosexuels à vie
Paru dans Right of the Right Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, a déclaré mardi qu'il avait l'intention de rédiger une loi cette année pour interdire les thérapies…
Lire la suite…

La lettre quotidienne d'information d'Eurolibertés


La lettre d'information quotidienne 

Eurolibertés

 

Le site de réinformation européenne

Dans l'édition du 06/19/2019 
Contact :
01 43 90 51 30 - 06 77 60 24 99
TV Libertés
15 bis rue Danton
Le Kremlin - Bicêtre 94270
France

Add us to your address book




Copyright © 2019 TV Libertés, Tous droits réservés.
La lettre des lecteurs d'eurolibertes.com

Pieter Kerstens - Le bébé cobra est un danger mortel sitôt sorti de l’œuf !












Le bébé cobra est un danger mortel sitôt sorti de l’œuf !


Korbo.Charly.couv.7. Bébé radicalisé.jpg
Pieter KERSTENS

Quand Madame Belloubet, Garde des Sceaux, prétend que les adolescents de moins de 13 ans seraient « irresponsables pénalement »,(car effectivement ce sont leurs parents qui sont alors responsables de tous les actes de leurs enfants), soit elle ignore la réalité, soit elle fait preuve d’angélisme ou alors elle considère ses concitoyens comme des imbéciles. S’il est exact que l’enfant jusqu’à 3 ans est incapable de discerner le Bien du Mal, ou le Bon du Mauvais, il ressent quand même la différence entre la douleur et la douceur du bien-être. Mais à partir du plus jeune âge et dès 4-5 ans, les enfants sont réceptifs et capables de distinction, ce qui a conduit certains dirigeants, nombre de responsables et chefs politiques dans le monde, à embrigader et à séparer les enfants de leurs parents, afin de les endoctriner et formater leurs esprits à diverses idéologies, hors de toute morale.
Notre devoir de mémoire nous impose les souvenirs des « Pfimfe » et « Hitlerjugend » de la Seconde Guerre mondiale et des enfants-soldats africains lors des conflits tribaux pré ou postcoloniaux comme au Kenya avec la révolte des Mau-Mau, au Nigéria en 1968, au Congo ex-Belge ou en Somalie avec les milices Al-Chabab, par exemple. En Extrême-Orient, quand les Khmers Rouges ont envahi Phnom-Penh le 17 avril 1975, toutes les gôches européennes se sont extasiées devant la jeunesse des bataillons communistes, composés de soldats de 10-18 ans qui, par la suite ont démontré leurs capacités meurtrières à éliminer plus de 2 millions de leurs parents, à coups de pelles et de faucilles, sans aucune hésitation, au nom de l’Angkor Vat, réelle dictature sanglante de Pol Pot et de Khieu Samphan. Pas une manifestation, pétition ou condamnation de ces barbaries par les prétendus « démocrates » ou « humanistes » qui, aujourd’hui encore, se posent en donneurs de leçons et injurient les opposants à leurs utopies, chimères et idéologies nauséabondes.
Lors de mon premier séjour à Damas en 2014, j’ai eu le privilège de regarder une vidéo produite par Daesh dans laquelle une petite fille de 7-8 ans était embrigadée, dans un camp de formation militaire destiné aux enfants, et qui déclarait tranquillement, avec un joli sourire, que son plus beau rêve serait de pouvoir tuer un « croisé » (un infidèle chrétien).
Alors quand j’entends les adeptes du Droit de l’Hommiste, les Bisounours de la Justice et tous les défenseurs des assassins et meurtriers mineurs nous déclarer que ces enfants sont « irresponsables » et « victimes » de la société qui les avait persécutés ou frustrés, je leur réponds fermement et avec détermination qu’il faut mettre ces crapules hors d’état de nuire, longtemps. En permanence, ils ont eu le choix de leur décision avant de passer aux actes.
Depuis des décennies, les favelas au Brésil sont des couveuses de haine, des maternelles du crime, des écoles pour délinquants diplômés et constituent des gisements fertiles pour les études des criminologues et juristes du monde entier. Partout sur notre Planète, les conflits aussi ont engendré le recrutement d’adolescents et d’enfants qui deviennent de réels prédateurs irrécupérables, car devenus totalement étrangers aux valeurs de civilisation ou réfractaires à toute forme de discipline, de respect ou de civisme, quelque soient leurs milieux familiaux et origines ethniques.
Le dernier bilan de la délinquance pour le premier trimestre 2019, publié mi-avril, laisse apparaître une très sérieuse augmentation des crimes et délits (plus de 700 agressions par jour) en hausse de 7% par rapport au 1er trimestre 2018. Idem pour les vols à la tire (41.709 faits soit + 16,4%), les vols à la roulotte (67.562, soit + 4,7%), les menaces et chantages (33.259 soit + 4,9%), les viols (5.739 faits, soit + 19,4%), les cambriolages (94.516 faits, soit + 2,4%) et cela uniquement sur les 3 premiers mois de 2019, et seulement pour les procédures signalées aux parquets, car beaucoup d’affaires ne donnent lieu à aucune plainte ! 
Selon Alain Bauer, professeur de criminologie au CNAM :
« La justice peine à s’adapter à l’exigence d’une réponse rapide et efficace sur un certain nombre de difficultés identifiées depuis longtemps, comme le trafic de stupéfiants, source de nombreux phénomènes de délinquance. (…) La France est un cas atypique avec une augmentation rapide de la violence ces dernières années et des vols du fait de bandes extraordinairement professionnelles, prédatrices et venues de l’étranger. »
Face à l’anarchie qui gagne, que font alors les voyous, les médias dits d’information et que fait le gouvernement ?
Les voyous jubilent. Les avocats des « grands frères » (les caïds) ont transmis leur diagnostic : le ministre Castaner -modèle Cazeneuve- aboie à la télé mais ses morsures sont légères. Tout va bien, on continue ! Parce que ce gardien de l’Ordre affirme aussi : « la prison est criminogène ! » Applaudissements dans les banlieues…où les multirécidivistes pullulent.
Et les médias en remettent une couche : c’est mal de politiser les faits divers. Ils édulcorent et minimisent. La sécurité des Français passe au second plan et sous la loi du silence.
Quant au gouvernement, lui, il récite la même rengaine en vogue depuis des années : « inadmissible…intolérable…insupportable…inacceptable… » et préfère en revenir au réchauffement climatique et aux Gilets Jaunes, graves sujets plus préoccupants. Mais plus grave encore serait qu’à la suite des gilets jaunes, succèdent les gilets pare-balles !
Pour la mise hors d’état de nuire des délinquants juvéniles, il fut une époque où existaient des structures spécialisées : les maisons de redressement, baptisées les « hauts murs », établissements chargés de la rééducation des jeunes délinquants. Pourquoi les avoir supprimés ? Parce que nos « humanistes » aveuglés par les dogmes des Lumières et pétris par des utopies progressistes nous ont imposé leurs lois liberticides et d règlements interdisant la moindre contestation de leurs erreurs que nos concitoyens payent fort cher et même souvent de leur vie.
Qu’ils soient Djihadistes, terroristes, criminels ou délinquants, majeurs ou mineurs, hommes ou femmes, européens ou eurasiens, salafistes ou hindouistes, végétariens ou claustrophobes, les coupables doivent subir un juste châtiment, être condamnés et emprisonnés. Pas de pitié pour les sauvageons, la racaille et la crapule qui polluent notre quotidien.

« La vie pour les innocents. La mort pour les assassins »

2017 12 01 PUB SITE 1.jpg

mardi 18 juin 2019

L'actualité de la Semaine 24 - Le Salon Beige


Chaque lundi, retrouvez le plus fort de l'actualité dans notre lettre hebdomadaire... et encore bien plus sur LeSalonBeige.fr - Contactez-nous - Nous aider
Notre-Dame chute et résurrection
Le 4 juin 2019, André Bercoff a consacré sur Sud-Radio une émission au sauvetage le 26 mai 2018 d’un enfant suspendu à un balcon de 5èmeétage par M.Gassama. L’angle d’étude est à la fois précis et essentiel : comment expliquer que cet enfant ait pu se retrouver dans cette situation ? Le déclencheur de l’émission avait été un article scientifique, publié par …
Graves questions sur le financement de la campagne d'Emmanuel Macron
Le député LR Olivier Marleix a été interrogé dans Marianne : Vous avez été entendu le 29 mai dernier par les enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) car vous aviez signalé en janvier dernier les opérations de vente des activités énergie d'Alstom à General Electric et la fusion Technip-FMC à …
Le principe de précaution voudrait que la France n'accepte pas le retour des enfants de djihadistes
Pour cela, il faudrait que la sécurité des citoyens français soit une priorité. Peu de média évoquent avec objectivité les risques importants liés au retour des enfants de djihadistes. Tous se limitent à donner la parole à des avocats au parti pris évident et payés pour ça (par qui d'ailleurs ?) et à des psychiatres qui ne maîtrisent pas le …
Lu ici : Présenté jeudi en commission des finances, le rapport des députés Modem et LREM Jean-Noël Barrot et Alexandre Holroyd fait un bilan complet de cette politique. En 2018, il y a eu 30 276 départs d’étrangers en situation irrégulière depuis la métropole (26 783 en 2017). Un chiffre qui se décompose en 7 754 départs spontanés, 15 677 éloignements forcés et 6 845 éloignements aidés. Il y …
La population chrétienne se réduit de manière préoccupante sur les Territoires Palestiniens
Lu sur France catholique : Selon l’agence Fides, l’organe d’information des Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) la population chrétienne se réduit de manière préoccupante sur les Territoires Palestiniens. Formant des communautés ultra-minoritaires, il est à craindre que ces chrétiens ne disparaissent purement et simplement de la région. Les chiffres rapportés par les OPM sont saisissants. A Jénine, haut-lieu de la seconde …

Samedi - Dimanche : Voir tous les articles du jour Sam. / Dim.

Je suis une femme et je ne souhaite pas que des enfants soient choisis et achetés dans des catalogues
"En acceptant la PMA, on rompt un principe qui va nous conduire inexorablement vers la GPA.Je suis une femme et je ne souhaite pas que :- mon corps soit traité comme un produit de consommation- des enfants soient choisis et achetés dans des catalogues." - @MarionMarechal pic.twitter.com/LcVXkroALa— Tancrède ن (@Tancrede_Crptrs) 14 juin 2019

Nos Actions

Librairie en ligne

Le Salon Beige vous propose une sélection d'ouvrages en partenariat avec la boutique en ligne les4verites.com.


Nouveautés

 
En quelques années, Béziers s'est refait un nom. Depuis 2014 et la victoire de Robert Ménard, la presse s'étrangle de ses initiatives, les politiques s'allient pour le contrer, l'administration s'échine à lui compliquer la vie. Mais les résultats sont là. La plus ancienne ville de France a retrouvé ses couleurs et sa fierté. C'est le récit de ces années et de cette métamorphose qui est raconté ici, vu de l'intérieur. L'histoire d'une victoire que personne n'avait vu venir, d'une gestion en rupture avec tout ce qu'il est convenu de faire, d'un combat de tous les jours contre la résignation. « Le lendemain de notre victoire, écrit Robert Ménard, le quotidien local Midi Libre assurait qu'ils nous auraient à l'oeil... Le vieux monde tremblait. Il avait raison » Un récit qui, à la veille des prochaines élections municipales, pourrait en inspirer d'autres...

11,90 €


Ajouter au panier

Les recommandations de la librairie

Nos publications et nos actions sont faites gracieusement, mais leur élaboration ne l'est évidemment pas.
Pour nous permettre de diffuser au plus grand nombre notamment aux élus et aux journalistes, une aide, même modeste sera la bienvenue.
Vous pouvez contribuer à notre effort d'information en nous offrant une obole.




Le Salon Beige, 3, rue de l'Arrivée, Paris, Tour Cit, 75015, France